De nombreux échanges ont eu lieu dans la classe vendredi sur la manière de bien mémoriser les mots qui sont à apprendre chaque semaine.

Je rappelle l’intérêt de la mémorisation des mots, au-delà des bonnes habitudes à prendre pour tout ce qui concerne le travail personnel : il s’agit d’automatiser l’écriture de sons et de mots fréquents pour libérer la mémoire de travail et que l’élève puisse se concentrer sur le reste (le sens, les accords, la conjugaison, etc…) dans les rédactions et les dictées.

Je vais donc faire un petit récapitulatif ce qui a été dit vendredi et qui sera souvent rappelé en classe.

La première astuce que je donne, c’est que pour mémoriser les mots (accrochez-vous, c’est révolutionnaire), il peut être utile d’ouvrir son cahier de mots lors de la semaine précédente. N’y voyez aucune ironie. Les élèves sont en CE1 et CE2. Ils ont encore besoin de toute votre aide pour y penser.

La deuxième chose à savoir, c’est que tous les enfants n’apprennent pas de la même manière. Peut-être apprennent-ils d’ailleurs d’une manière totalement différente de la votre ?

Cette liste méthodologique est indicative. Il ne s’agit pas de tout faire.

1. Lire le mot à voix haute.

2. Faire épeler le mot à l’endroit et à l’envers.

3. Leur dire de photographier le mot en entier. Certains enfants ont même besoin de passer par l’orthographe illustrée, de se créer une image mentale du mot.

4. Fermer les yeux pour voir le mot dans sa tête.

5. Écrire le mot dans l’espace (avec l’index sur un tableau invisible - ils connaissent)

6. Écrire le mot sur une ardoise ou une feuille.

On peut aussi utiliser un maximum les moyens mnémotechniques (développer prend 2 P et un L parce qu’un VELO a deux Pédales) et lexicaux (mettre le mot au féminin pour se souvenir d’une lettre finale).

J’ai bien conscience que tous les parents ne peuvent être présents auprès de leur(s) enfant(s) pour les accompagner dans leur travail. Aussi ai-je mis en ligne quelques activités de révision sur un blog dédié accessible en suivant ce lien.

http://revisons.eklablog.com/orthographe-c28992150

Le dernier conseil, c’est de rassurer vos enfants. La dictée, c’est un exercice très difficile, stressant. Rappelez-leur qu’il est normal de se tromper et que c’est la correction des erreurs qui va leur permettre de progresser.

Bon courage. N’oubliez pas qu’en cas de difficultés, il ne faut pas hésiter à venir nous voir.