Peut-être vos enfants vous ont ils parlé des plans de travail mis en place depuis la rentrée ? On vous explique ce que c’est, en quelques mots.

Depuis la rentrée de janvier, les élèves se voient remettre chaque mercredi un plan de travail. Un plan de travail est une liste d’exercices et d’activités que chaque élève doit réaliser en autonomie. Chaque plan peut être personnalisé pour travailler une compétence spécifique et correspondre au mieux aux besoins de chacun. C’est aussi un soutien aux devoirs (à l’apprentissage des mots de la semaine, par exemple).

Les élèves peuvent réaliser les exercices dans l’ordre qu’ils veulent et au rythme qu’ils veulent. Si un élève veut faire une pause, lire ou faire un dessin et remettre un exercice à plus tard, c’est parfaitement autorisé. La seule condition est d’avoir terminé son plan le vendredi en début d’après-midi. Ces plans leur apprennent donc à s’organiser dans leur travail et leur permettent de comprendre qu’ils sont capables de travailler seul.

Le vendredi après-midi, pendant 30 minutes, les élèves qui n’ont pas compris un exercice - ou qui (très souvent) ont juste besoin d’être rassurés sur une consigne - sollicitent de l’aide. Cette aide peut être apportée soit par l’enseignant, soit par un autre élève (ce qu’on appelle le tutorat).

Zoé a terminé son plan de travail et vient répondre à quelques questions que se pose Maïwenn sur un exercice (pendant que Nell, absente mercredi, est imperturbable et engloutit en une journée le plan prévu pour deux jours).

Océane et Lounna viennent expliquer à Oscar et Noam quels outils elles ont utilisés pour résoudre l’exercice sur le vocabulaire géométrique.

Noa explique à Jules où il a trouvé les informations pour répondre au questionnaire sur l’Egypte antique.

Chloé, qui est en CE2, vient aider Nesta, en CE1, à résoudre un exercice sur les nombres.

Pendant ce temps-là, je travaille avec un petit groupe sur la résolution de problèmes mathématiques.

Vendredi, à 14h30, tout le monde avait fini son plan de travail.

La journée s’est conclue en beauté avec deux airs d’accordéon, joués par Chloé. Merci Chloé !